← Retour à la liste des projets

TransCités (depuis 2013)

TransCités (depuis 2013)

Contexte

A l'occasion de l'Année européenne de la Citoyenneté 2013, l’Assfam et l’iriv ont proposé le projet Trans-Cité. Il avait pour objet de promouvoir une citoyenneté active auprès des jeunes et des femmes des quartiers Politique de la Ville (en Ile de France) en les mobilisant sur un projet associatif pour faciliter leur insertion sociale et professionnelle. Ce projet a été soutenu par le Conseil régional d’Ile de France dans le cadre du programme de soutien régional en faveur de la participation citoyenne et démocratique en Ile de France.

Modules

Cliquez ici pour voir le programme détaillé

Formations dispensées

Public

Les jeunes des quartiers sont souvent dans une situation d’échec scolaire qui est la principale cause d’exclusion sociale et professionnelle. Au Conseil européen de Lisbonne en 2000, les pays de l’Union européenne ont défini l’échec scolaire comme la part des jeunes de 18 à 24 ans qui ont seulement un niveau d’éducation secondaire et ne suivent plus d’études ni aucun cursus de formation. La proportion de jeunes concernés en France était de 13,1% en 2007.

Les femmes migrantes vivant dans les quartiers populaires subissent une triple discrimination du fait de leur genre, de leur origine et de leur lieu de résidence. Si cette discrimination est connue sur le marché du travail où 28,7% des femmes migrantes sont touchées par le chômage contre 23% des hommes migrants, elle l’est moins dans la vie sociale. Les femmes sont trop souvent cantonnées à des tâches domestiques et hésitent à jouer un rôle actif en dehors de leur foyer.



← Retour à la liste des projets